Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

BROUZOUF III › Le "Making of"


©Spacymen - All rights reserved

Fil des billets

L'album


Album au format A4 de 16 pages tiré à 50 exemplaires numérotés et brochés.
Il a été imprimé par un imprimeur professionnel.
La couverture est en papier cartonné noir mate sur laquelle a été collé le logo Brouzouf imprimé en couleur sur papier auto-collant.

Cet album porte la mention "A Bertrand et P'tit Fred" malheureusement décédés trop jeunes pour l'avoir connu.


©Spacymen - All rights reserved

Les vignettes


L'album comprenait 55 vignettes différentes à collectionner.
Il a fallu commencer par dessiner ces vignettes, les inventer, scanner des magazines, faire des photo-montages avant de les imprimer.
Au total 3072 vignettes ont été imprimées en couleur sur des feuilles de papier auto-collant A4 à raison de 16 vignettes par feuille.
Au verso des vignettes, sur la partie à retirer, figurait le numéro de la vignette ainsi que la mention "Jetez moi à la poubelle SVP".
Les vignettes étaient réparties sur 5 feuilles différentes qui n'ont pas été imprimées dans des proportions identiques. De même sur chaque feuille certaines vignettes étaient répétées plusieurs fois. Ceci permettait d'assurer des probabilités d'apparition différentes par vignette.
Au final les vignettes appartenaient à l'une des 6 catégories possibles :
  • Très rares
  • Rares
  • Courantes
  • Banales
  • Très banales
  • Ultra banales
Toutes les vignettes (192 feuilles A4 au total) ont été imprimées recto-verso par nos soins sur une imprimante à jet d'encre de bureau, puis massicotées.

Les 5 feuilles A4 imprimées :

©Spacymen - All rights reserved

En plus des 55 vignettes à collectionner on pouvait trouver dans les pochettes 2 vignettes "spéciales". L'une s'intitulait "Loto" et l'autre "Chance".
Ces 2 vignettes étaient imprimées sur du papier normal (non autocollant).

Pour le Loto Brouzouf il y avait au total 32 vignettes "Loto" ce qui les classe plutot dans les vignettes "Rares". Elles étaient réparties sur 2 feuilles A4.
La vignette "Chance" permettait de gagner une nouvelle pochette sur présentation au bar.
Je ne sais plus à combien d'exemplaires elle à été imprimée mais je pense qu'elle devait avoir un statut "Courante".
Voici les feuilles A4 imprimées en noir et blanc par nos soins :


©Spacymen - All rights reserved

Les pochettes

Une fois imprimées toutes les feuilles A4 ont été massicotées.
Puis l'ensemble des vignettes a été mélangé dans un grand sac.
Elles ont ensuite été tirées au hasard afin de constituer des pochettes de 4 vignettes.

Les pochettes ont été réalisées dans un film plastique opaque couleur aluminium et thermo-soudable.
Des bandes de ce film sont d'abord découpées puis mises en forme de manchon à l'aide d'une 1ère soudure sur leur longueur.
Cette soudure est ensuite découpée à l'aide de sciseaux dentelés.
Les manchons sont ensuite soudés sur une largeur ce qui constitue une petite pochette.
Les vignettes sont alors introduites à l'intérieur avant que le manchon ne soit refermé par une soudure sur sa dernière largeur.
Enfin les soudures des largeurs sont à leur tour découpées à l'aide des sciseaux.

768 pochettes ont ainsi été réalisées à la main.

Les Brouzoufs

Les nouveaux Brouzoufs ont d'abord été redéssinés en partant des images suivantes :



Ils ont ensuite été disposés sur 3 planches A4 différentes pour être imprimés.
L'impression recto-verso en couleur a été réalisée par nos soins sur une imprimante à jet d'encre de bureau.

Chaque billet a ensuite reçu le tampon suivant (un "B" dans un rond) :

  • B couleur "Or" pour les billets de 100.000 Brz
  • B couleur "Argent" pour les billets de 50.000 Brz et de 10.000 Brz
Enfin les billets ont été massicotés.

X Millions de Brouzoufs ont ainsi été fabriqués à la main.

Le photomaton

Le photomaton a été fabriqué à partir de matériaux de récupération (comme tout le reste d'ailleurs).

Des palettes en bois ont permis de constituer une cloison afin de rendre inaccessible la partie technique.
Elles ont ensuite été recouvertes d'un épais papier cartonné blanc.

Un trou rond permettait d'y placer un appareil photo numérique se trouvant derrière une vitre.
Un autre orifice permettait de laisser passer la lumière rouge ou verte d'un écran cathodique 14 pouces.

Un boitier de commande en métal situé sur la droite dissimulait une souris de PC. L'appui sur le bouton déclenchait la photo.

Les photos étaient retransmises sur les écrans du bar de façon aléatoire. 

©Spacymen - All rights reserved

Eugène


©Spacymen - All rights reserved

Un robot serveur de punch du nom de Eugène a été fabriqué pour l'occasion.
Il a nécessité la participation d'un ingénieur en automatismes (Mad) et d'un autre ingenieur informaticien (Gilou).
Pour ma part je me suis occupé de donner à Eugène

  • la parole, sous forme de voix de synthèse
  • sa "culture" ou vocabulaire (base de données de plus de 300 phrases)
  • son apparence extèrieure (habits, tête et main)

Voici quelques photos des différentes phases de sa réalisation :


©Spacymen - All rights reserved

Les yeux de Eugène sont de simples balles de ping-pong sur lesquelles nous avons collé cette image imprimée :

Le Brouzouf Bar

Comme pour le reste, le Brouzouf Bar a été réalisé à partir de matériaux de récupération.
Il a été monté en une journée.
N'ayant plus le temps de le peindre, il a été recouvert d'un papier blanc collé, et décoré de billets de Brouzoufs géants.


©Spacymen - All rights reserved

C'est principalement là que les Pignoufs venaient s'abreuver, discuter des derniers potins, échanger des vignettes ou revendre des affaires au Brouzouf Converters.

Parmi les différentes boissons du bar il y avait le "Sang des Rebelles", vin rouge mis en bouteille entre camarades (nous).


©Spacymen - All rights reserved